L’évolution du support de stockage depuis ses débuts

par cestoliv

Le 6 novembre à 13h50

112

evolution-support-stockage-depuis-ses-debuts

Voir le podcast associé à cet article.

Aujourd’hui nous allons retracer l’histoire des supports de stockage en informatique (donc pas de Vinyle, je leur réserve un épisode dédié :) ). J’ai découpé l’histoire en quatre “générations” qui correspondent aux grosses avancées technologiques. Attention toutefois, certaines technologies sont toujours utilisées alors qu’elles viennent d’une génération ultérieure. C’est le cas par exemple du disque dur HDD qui est apparu lors de la deuxième génération et qui est encore aujourd’hui massivement utilisé.


# Sommaire :

Première génération, le support physique

Deuxième génération, le support magnétique

Troisième génération, le support optique

Quatrième génération, le support flash


# Première génération, le support physique

Les tout premiers moyens de stockage à long terme étaient physiques, concrètement, il s’agissait de cartes perforées, comme on peut en trouver dans les veilles machines à musique. Ce support est complètement obsolète depuis 1990, mais il a vu le jour bien avant le premier ordinateur, en 1728. Ce système stockait l’information sur la carte en faisant dix ligne (de 0 à 9). On lisait de gauche à droite par colonne et quand on rencontrait un trou, la valeur de sa ligne était prise en compte.


# Deuxième génération, le support magnétique

Le support magnétique est utilisé dans les bandes magnétiques, dans les cassettes, les disquettes et les disques dur (HDD), ici, on stocke l’information grâce à l’aimantation des particules d’oxyde de fer déposée sur une bande plastique.


# Troisième génération, le support optique

Les disques compacts (CD, CD-R, CD-RW), les DVD et les Blu-ray utilisent eux une technologie optique. Pour lire l’information, on va donc le faire tourner et utiliser un laser pour mesurer la taille des pits, les pits sont des trous plus au moins profond a la surface du disque. La mesure de cette profondeur va donc nous permettre de lire l’information.


# Quatrième génération, le support flash

La dernière génération est la mémoire flash, utilisé dans les clés USB, les cartes SD et micro SD ainsi que les disques dur SDD. L’information est stockée de façon binaire avec des transistors qui seront chargés pour représenter le 1 et déchargé pour le 0. C’est donc en gros le même fonctionnement que la RAM, à la différence qu’ici l’information est conservée lors de la mise hors-tension de l’appareil grâce à des isolants.

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire ou pour répondre à quelqu'un !
SE CONNECTERS'INSCRIRE

Aucun commentaires… Soyez le premier à en ajouter un !